Phobie sociale... Moi et les autres

Forum traitant de phobie sociale, agoraphobie, timidité, anxiété, manque de confiance en soi, solitude mais face à tout ceci des conseils, des infos, du soutien...pour s'en sortir!!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'hypnose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emma
Admin
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 24/12/2009

MessageSujet: L'hypnose   Sam 2 Jan - 4:06

Définition
Le terme hypnose désigne un état modifié de conscience ainsi que les techniques permettant de créer cet état et les pratiques thérapeutiques utilisées pendant cet état.
Cet état peut être léger (rêverie, transe hypnotique légère, hypnagogique ou hypnogogique), hypnopompique ou plus profond.
« L'hypnose offre tant au patient qu'au thérapeute un accès aisé à l'esprit inconscient du patient. Elle permet de s'occuper directement de ces forces inconscientes qui sont sous-jacentes aux perturbations de la personnalité et elle autorise l'identification de ces éléments de l'expérience de vie d'un individu qui ont de l'importance pour la personnalité et auxquels on doit accorder toute l'attention requise si l'on souhaite obtenir des résultats thérapeutiques. Seule l'hypnose peut donner un accès aisé, rapide et large à l'inconscient, inconscient que l'histoire de la psychothérapie a montré être d'une telle importance dans le traitement des désordres aigus de la personnalité. » Milton Erickson.
L'hypnose n'est pas sous-tendue par une théorie unique. Elle est d'abord et avant tout une pratique, un outil mis ici au service de la thérapie. Ainsi, elle peut s'intégrer facilement à toute approche psycholothérapique : approche humaniste, psychanalyse, thérapies cognitives et comportementales, thérapies brèves, transpersonnelles, systémiques, etc. L’hypnose est considérée par ses praticiens à la fois comme un amplificateur et un accélérateur de thérapie. Ce serait un moyen d'accéder aux ressources inconscientes., de contourner les blocages et de permettre l'émergence de nouveaux comportements plus créatifs pour la vie du sujet.
Elle peut être utile aussi juste pour une grande relaxation et diminuer certains symptomes (ex : somatisation).

Technique
Il existe des dizaines de techniques, certaines sont directives, d'autres plus progressives.[3]
Un exemple par la respiration : "Votre respiration est paisible, vous observez son rythme qui se ralentit, s'approfondit au fur et à mesure que vous vous détendez de plus en plus profondément".
Le thérapeute se doit d'être attentif aux signes qui se manifestent lors de cette phase. Le battement des paupières par exemple, ou la déglutition plus fréquente font partie de ces signes. Il dira alors : "Vos paupières palpitent, vous ressentez le besoin plus fréquent d'avaler votre salive, voici des signes qui montrent que, rapidement, vous allez entrer en hypnose."
Il existe aussi une "technique de confusion" : on demande à une personne de penser à son pied droit, puis très vite à sa main gauche, très vite encore à la couleur des yeux de son père etc... Son esprit cohérent se trouve alors rapidement surchargé et préfère se réfugier dans la détente qu'on lui propose par ailleurs.

Pourqui? Pourquoi?
L'hypnose est aujourd'hui un des outils du psychothérapeute. Les indications sont très larges et concernent en fait une très large gamme des problématiques humaines, psychologiques et somatiques : angoisses, troubles névrotiques, arrêt du tabac, perte de poids, stress, énurésie, insomnie, phobies, allergies, traumatismes, deuils, tocs (troubles obsessionnels compulsifs), timidité etc. mais aussi, anesthésie hypnotique, préparation mentale (chirurgie, sport, examen), résolution de conflit, apprentissages, développement personnel, etc. Les contre-indications dépendent surtout de l'expérience du thérapeute. Classiquement, elle est contre-indiquée en cas de troubles psychotiques et de paranoïa. Mais ici encore, tout dépend à la fois de l'expérience du thérapeute, de la qualité de la relation avec le patient.
L'hypnose en psychothérapie, envisagée à la manière d'Erickson, est une relation vivante entre deux individus :
« L’hypnose, c’est une relation pleine de vie qui a lieu dans une personne et qui est suscitée par la chaleur d’une autre personne. » Milton Erickson
Elle est utilisée par Sigmund Freud pour pratiquer ses psychanalyses, du moins au début. Elle est aussi à l'origine de la sophrologie, méthode plus récente (1961), ainsi que d'autres techniques de relaxation.

L'auto-hypnose
Généralement, on apprend l'autohypnose avec l'aide d'un hypnothérapeute (l'apprentissage est plus rapide, "sur mesure" et plus ancré), mais on peut aussi l'apprendre seul avec pour support un livre ou un enregistrement audio. L'autohypnose est une notion récente qu'il est intéressant de rapprocher des vieilles pratiques de méditation. Il est fort probable que "autohypnose" soit une réinvention de la méditation, version occidentale. Cependant il est évident qu'on ne peut comparer la pratique solitaire de l'autohypnose à la relation avec un thérapeute, un pédagogue, ou un guide... Les deux approches sont complémentaires et chacune a ses intérêts et ses limites.

Attention
Différencier l'hypnose vu à la télé avec l'hypnose thérapeutique où l'on est conscient de ce qui se dit et fait!!!

source : Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phobiesociale.forumactif.org
 
L'hypnose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'hypnose Ericksonienne pour l'ago & attaques de panique
» Guérir de l'émétophobie par l'hypnose? Possible?
» L'hypnose Traditionnelle et Ericksonienne
» quelqu'un a t-il deja essayé l'hypnose? sa marche?
» initiation à l'auto-hypnose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phobie sociale... Moi et les autres :: Conseils, aides, informations... :: Le coin médical-
Sauter vers: