Phobie sociale... Moi et les autres

Forum traitant de phobie sociale, agoraphobie, timidité, anxiété, manque de confiance en soi, solitude mais face à tout ceci des conseils, des infos, du soutien...pour s'en sortir!!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La luminothérapie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emma
Admin
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 24/12/2009

MessageSujet: La luminothérapie   Jeu 7 Jan - 16:25

Défintion
La luminothérapie est un traitement psychiatrique de première ligne en ce qui concerne la dépression saisonnière et l'insomnie et constitue un traitement secondaire important pour le traitement de la dépression en général. Elle consiste à exposer les yeux à une lumière d'intensité et de spectre lumineux spécifique proche de la lumière solaire.
Les recherches montrent que le métabolisme de la mélatonine (hormone du sommeil) est déréglé chez les personnes souffrant de dépression saisonnière.
Par son inhibition de la sécrétion de mélatonine, la lumière permet un réveil amélioré et une meilleure vigilance.
Elle régule l'horloge biologique et améliore la synchronisation des rythmes biologiques : ce qui entraînera une meilleure forme et une meilleure énergie vitale.
Elle stimule les régions de la base du cerveau et augmente le niveau de sérotonine (neurotransmetteur) qui a un effet antidépresseur et régulateur de l'appétit.

Pour qui? Pour quoi?
- dépression saisonnière
- dépression non saisonnière
- travail de nuit
- troubles du sommeil
- décalage horaire
- fatigue chronique
- états dépressifs avant et après accouchement
- syndrome prémenstruel
- sclérose en plaques et maladie de Parkinson
- personnes agées
- troubles alimentaires
- abstinence alcoolique

Traitement
Il s'agit du spectre lumineux solaire mais sans infrarouges (IR) et ultraviolets (UV) qui sont nuisibles pour la peau et la cornée. L'unité d'éclairement est le lux. La dose recommandée par les spécialistes du domaine est de 10 000 lux pour une période de 20 à 30 minutes le matin.
Habituellement, une lampe au mercure est utilisée mais d'autres technologies existent.

Critiques
Par contre, certains spécialistes ont des réserves quant à la nouvelle technologie DEL (diodes électroluminescentes) qui utilise des longueurs d'ondes plus courtes de couleur bleuté. Il apparaît que cette technologie utilisée à long terme pourrait provoquer l'apoptose (mort cellulaire) dans la rétine. Jusqu'à maintenant, seules les études chez les animaux ont pu montrer un tel effet. Il est cependant prudent d'utiliser les lampes de luminothérapie qui ont prouvé leur effets et qui sont utilisées depuis plus de 20 ans sans dommage à long terme.

Effets secondaires
La lumière étant dépourvues d'ultra-violets et d'infra-rouges, la luminothérapie est a priori dépourvue d'effets secondaires.
On observe parfois de légers maux de tête et de l'insomnie, surtout en début de traitement. Une diminution de la durée d'exposition et un espacement plus importants des séances fera disparaître ces petits inconvénients.
Il faudra être prudents chez les personnes sensibles à la lumière, soignées aux sels de lithium ou aux tétracyclines (sensibilisants).
La prudence est de règle chez les maniaco-dépressifs (c'est-à-dire souffrant de maladie bipolaire) qui ne feront pas de luminothérapie en dehors d'une surveillance médicale : risque de faire un état maniaque, d'autant plus important si le patient a tendance à prolonger les séances de luminothérapie. On conseille aux maniaco-dépressifs des séances de 10 minutes pendant les phases dépressives et un arrêt du traitement dès amélioration des symptômes.

Contre-indication
- Dégénérescence maculaire liée à l'âge.
- Rétinopathie.
- Glaucome.
- Cataracte.
- Maladie(s) pouvant provoquer une atteinte des yeux (p. ex. le diabète…).

Origine
L'usage thérapeutique de la lumière naturelle en médecine remonte à la fin du XIXe siècle. Son effet remarquable sur la stimulation du système immunitaire et la lutte aux infections provoqua le développement des premières techniques de luminothérapie, récompensées, en 1903, par le prix Nobel de physiologie ou médecine remis au médecin Danois Niels Finsen.
Ce n'est qu'en 1984 que l'utilisation de la luminothérapie en psychiatrie clinique fit sont apparition pour soigner la dépression saisonnière. Nous devons cette découverte au Docteur Norman E. Rosenthal et ses collègues du National Institute of Mental Health aux États-Unis.
Pendant plus de vingt ans, plusieurs chercheurs de par le monde, explorèrent cette voie pour le traitement de la dépression saisonnière, les troubles du sommeil et même la dépression non-saisonnière. Mais malgré des résultats spectaculaires, la reconnaissance de cette technique fut extrêmement longue, au point de décourager certains chercheurs.
Ce n'est qu'en 2005, après 20 ans d’indifférence mais confronté à l'évidence de l'efficacité du traitement, que les collèges et associations professionnelles de psychiatries américains reconnaissaient enfin officiellement la luminothérapie comme un traitement efficace, de première ligne, contre la dépression saisonnière et certains troubles du sommeil.

Source : Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phobiesociale.forumactif.org
 
La luminothérapie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La luminothérapie.
» La luminothérapie
» luminothérapie
» La luminothérapie
» Photothérapie, luminothérapie, quoi en penser ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phobie sociale... Moi et les autres :: Conseils, aides, informations... :: Le coin médical-
Sauter vers: